- La Méthode ABC: Diagramme de  PARETO
*
Accueil
Méthode KAIZEN
*
     Un économiste italien, Vilfredo Pareto, en étudiant la répartition des impôts aux États-Unis constata que 20% des contribuables payaient 80% de la recette de ces impôts. D'autres répartitions analogiques ont pu être constatées ; ce qui a permis d'en tirer la loi des 20-80 ou la loi de Pareto. Cette loi peut s'appliquer à beaucoup de problèmes. C'est un outil efficace pour le choix et l'aide à la décision.
*
Le Diagramme de Pareto
   Permet de classer sur un graphique, des éléments par ordre décroissant.
   Il est représenté soit sous forme de courbe, soit sous forme d'histogramme (exemples ci-dessous).
La méthode ABC
   Permet de distinguer les valeurs critiques, majeures et mineures en les séparant en trois zones: A, B et C.
   Elle est souvent associée à la méthode des 80 / 20; la zone A correspondant généralement aux 80% des valeurs mesurées.
*

Exemple de répartitions appliquées à la maintenance :
20% des équipements représentent 80% des pannes.
20% des interventions représentent 80% des coûts de maintenance.
20% des composants représentent 80% de la valeur des stocks.

  Objectif de cette méthode :

     L'exploitation de cette loi permet de déterminer les principales causes de pertes à partir d'un historique (pannes, pertes matières, consommation de pièces, réclamations consommateurs, incidents de sécurité etc...). Il s'agit d'un outil de prise de décision qui permet de suggérer objectivement un choix d'éléments classés par ordre d'importance 

     Les résultats peuvent être présentés sous deux formes

  • Une courbe croissante appelée courbe ABC 
  • Un histogramme dégressif qui permet également de distinguer les zones A,B et C. 

  •  

     
     
     

    Important:   Il ne faut pas chercher de manière systématique à distinguer un 80 / 20 dans le classement des pertes. La répartition des pertes selon les zones A, B et C doit être logique et regrouper des valeurs selon 3 familles en retenant les critères suivants:

          Zone A: Pertes devant engendrer des actions prioritaires
          Zone B: Pertes à prendre en compte si solutions peu coûteuses
          Zone C: Pertes ne justifiant pas d'action
L'histogramme
La courbe ABC
     Commentaires:

Zone A:  Les sachets ouverts et déchirés sont deux causes de perte qualité de niveaux identiques et représentent 69 % des plaintes consommateurs. Des actions importantes peuvent être mises en oeuvre pour les supprimer ou les réduire d'au moins 50 %
Zone B:  Lorsque les deux causes principales seront réduites d'au moins 50 %, le problème de "sachet manquant" deviendra la cause principale. Si des actions simples peuvent améliorer les plaintes de la zone B, il ne faut pas hésiter à les mettre en oeuvre.
Zone C:  Il n'est pas judicieux de perdre du temps à analyser ces sources de réclamations.

     Commentaires:
Zone A: Le coût de remplacement de l'axe principal représente 79,1% des dépenses en pièces détachées. Il convient d'étudier sérieusement les possibilités de gain à réaliser sur cette pièce: consommation abusive, coût de fabrication, conception (matériau, durée de vie ...).
Zone B: Roulements et joints d'étanchéité pèsent respectivement 10 et 8,5% des dépenses. Comparativement à l'axe principal, il n'est pas justifié de consacrer du temps et de l'investissement au détriment de la perte principale. Si, par contre, une simple sensibilisation peut permettre une réduction de consommation, ou des leçons ponctuelles sur les bonnes pratiques de montage des roulements et des joints, il ne faut pas s'en priver.
Zone C: Les pertes sont négligeables ==> aucune action