- Causes de pannes
*
Accueil
Méthodes de maintenance
*
Propositions de causes possibles de pannes 
et des vérifications correspondantes
CAUSES POSSIBLES DES PANNES
VERIFICATIONS POUR DETECTER CES CAUSES
1)  Pannes provoquées par le grippage d'un organe en mouvement, ce grippage pouvant provenir lui-même: 

  -d'un manque de graisse. 
  -d'un lubrifiant mal adapté. 
  -d'un lubrifiant sale. 
  -d'une fuite. 
  -d'une charge exagérée. 
  -d'un mauvais fonctionnement du refroidissement

- Vérifier les divers points à graisser. 
- Vérifier les pleins à faire. 
- Vérifier les échauffements des paliers. 
- Contrôler les caractéristiques des lubrifiants employés. 
- Effectuer les vidanges nécessaires. 
- Nettoyer les filtres à huile. 
- Nettoyer les réservoirs à lubrifiants. 
- Effectuer des prélèvements à fin d'analyse. 
- Vérifier les excès de graissage. 
- Rechercher  les fuites éventuelles. 
- Contrôler les pressions d'huile. 
- Contrôler les charges accidentelles sur les paliers. 
- Vérifier les pompes de circulation. 
- Contrôler l'entartrage.
2)  Pannes provoquées par le desserrage des pièces d'assemblage des organes mécaniques et électriques (boulons,   clavettes, coins, attaches de courroie,....) - Resserrer les écrous et les vis. 
- Remettre en place coins et clavettes. 
- Ausculter le bruit et les vibrations. 
- Vérifier les attaches de courroie.
3)  Pannes provoquées par: 
  - l'usure. 
  - l'érosion. 
  - l'oxydation. 
  - les coups de feu. 
  - la corrosion chimique. 
  - l'amorçage d'un arc
- Vérifier les cônes d'embrayages. 
- Vérifier les ferodo. 
- Contrôler les plaques d'usure. 
- Vérifier l'usure des galets. 
- Vérifier l'usure des rails ou chemins de roulements. 
- Vérifier l'usure des bagues et coussinets. 
- Contrôler l'usure des arbres. 
- Vérifier l'usure des coulisseaux. 
- Contrôler les pignons, barbotins et crémaillères. 
- Vérifier l'usure des fourchettes et doigts. 
- Vérifier l'usure des chaînes de transmission. 
- Vérifier les cardans. 
- Vérifier les manchons d'accouplement. 
- Contrôler l'usure des clavettes coulissantes. 
- Contrôler l'usure des bandes transporteuses. 
- Exécuter les contrôles géométriques nécessaires. 
- Rattraper les jeux des organes de réglage. 
- Contrôler l'état de la peinture et de la corrosion.
4)  Pannes provenant du vieillissement de certains matériaux, comme les isolants électriques. - Vérifier les pièces isolantes des contacteurs.  - Vérifier les revêtements des câbles. 
- Faire les contrôles d'isolement.
5) Déraillements, renversements ou autres accidents provenant d'un défaut des chemins de roulements. - Vérifier l'écartement des rails.  - Vérifier le niveau des chemins de roulement. 
- Vérifier les butoirs de fin de course. 
- Vérifier l'ancrage aux rails. 
- Vérifier le calage. 
- Vérifier l'observation des consignes.
6)  Pannes provoquées par la flexion, l'allongement ou la rupture intempestive d'un organe soit par: 
   - mauvaise utilisation du matériel. 
   - fatigue de matériaux. 
   - défaut de conception. 
   - accident prévisible.
- Examiner les pièces fragiles. 
- Vérifier les pièces flexibles. 
- Contrôler l'emploi correct des machines. 
- Vérifier les câbles et chaînes de levage. 
- Contrôler les crochets et leurs sécurités. 
- Vérifier les manilles. 
- Exécuter les contrôles statiques et dynamiques. 
- Retendre les courroies et les chaînes.
7)  Pannes provoquées par des défauts d'alimentation tels que surtension ou sous-tension. - Exécuter les contrôles de puissance. 
- Exécuter les contrôles de vitesse.
8)  Détérioration des systèmes de commande: 
 - électrique. 
 - pneumatique. 
 - hydraulique.
- Vérifier l'état des contacts électriques. 
- Vérifier les ressorts de contact. 
- Vérifier la mise à la terre. 
- Vérifier la protection des transformateurs. 
- Contrôler les jeux de roulements des moteurs. 
- Contrôler l'empoussiérage des moteurs. 
- Faire fonctionner les électro-freins. 
- Faire fonctionner les diverses sécurités. 
- Vérifier l'état des fils d'alimentation. 
- Contrôler le serrage des bornes. 
- Vérifier l'état des balais des bagues collecteurs. 
- Vérifier l'état diélectrique de l'huile du transformateur. 
- Vérifier les bougies. 
- Vérifier les vis platinées. 
- Vérifier les pleins d'huile de commande. 
- Vérifier les fuites éventuelles de fluide. 
- Vérifier le fonctionnement des clapets. 
- Nettoyer les carters d'huile de commande.
9)  Pannes provoquées par l'eau,   l'humidité ou l'introduction d'un  corps étranger, ce qui peut entraîner: 
  - courts-circuits. 
  - encrassement de butées. 
  - filtres inefficaces. 
  - embrayages gras. 
  - freins gras ou humides. 
  - blocage des sécurités.
- Nettoyer les butées. 
- Nettoyer les glissières. 
- Nettoyer les arbres. 
- Signaler les machines sales. 
- Vérifier les soupapes de sécurité. 
- Vérifier les arrêts automatiques. 
- Faire fonctionner les limiteurs de couple. 
- Vérifier les parachutes. 
- Contrôler les freins. 
- Contrôler les protections thermiques.
*
DESIGNATION DES DEFAILLANCES : MODES DE DEFAILLANCE (suivant norme NF X60-510)









10 
11 
12 
13 
14 
15 
16 
17 
Défaillance structurelle (rupture). 
Blocage physique ou coincement. 
Vibrations. 
Ne reste pas en position. 
Ne s'ouvre pas. 
Ne se ferme pas. 
Défaillance en position ouverte. 
Défaillance en position fermée. 
Fuite interne. 
Fuite externe. 
Dépasse la limite supérieure tolérée. 
Est en dessous de la limite inférieure tolérée. 
Fonctionnement intempestif. 
Fonctionnement intermittent. 
Fonctionnement irrégulier. 
Indication erronée. 
Ecoulement réduit.
18 
19 
20 
21 
22 
23 
24 
25 
26 
27 
28 
29 
30 
31 
32 
33
Mise en marche erronée. 
Ne s'arrête pas. 
Ne démarre pas. 
Ne commute pas. 
Fonctionnement prématuré. 
Fonctionnement après le délai prévu (retard). 
Entrée erronée (augmentation). 
Entrée erronée (diminution). 
Sortie erronée (augmentation). 
Sortie erronée (diminution). 
Perte de l'entrée. 
Perte de la sortie. 
Court-circuit (électrique). 
Circuit ouvert (électrique). 
Fuite (électrique). 
Autres conditions de défaillance exceptionnelles suivant les caractéristiques du système, les conditions de fonctionnement et les contraintes opérationnelles.
 
*
.