- Les indicateurs de coût
*
Accueil
Indicateurs
C
**
Coût de pièces détachées
   Il existe trois leviers pour réduire ces coûts:
     1- Optimiser les consommations de pièces d'usure: sensibilisation des mécaniciens sur les coûts et la durée de vie des pièces. Supports de communication e d'enregistrement des pièces consommées.
     2- Travailler sur les coûts de fabrication des pièces: recherche de fournisseurs locaux, centres d'usinage... réalisation des plans, cotation et devis. Bien souvent, cela permet d'optimiser la conception des pièces, soit sur la matière utilisée, soit en retravaillant le design (robustesse).
     3- Optimiser les quantités stockées: une entreprise paie des taxes importantes sur les stocks de pièces; il est donc très intéressant de calculer au plus juste les quantité mini à stocker et quelles pièces doivent être stockées en fonction de leur fréquence de remplacement, leur coût, les délais de livraison etc.... Voir méthodes de maintenance - stock de pièces détachées -
Coût des pertes matières, emballages
   Dans les activités de conditionnement, ces pertes représentent généralement des sommes importantes. 
   Tant pour les emballages que pour les matières premières, l'amélioration continue par la méthode Kaizen permet une approche détaillée des sources de pertes: par type d'emballage ou par ingrédient. L'établissement d'une situation initiale mettant en valeur les écarts les plus importants ainsi que leur tendance, il est possible de cibler des actions précises, rapides et à forte valeur ajoutée grâce aux outils d'analyse associés.
Points d'efficience
   Chaque point d'efficience gagné correspond à un gain de capacité. Le volume supplémentaire produit pour une période identique impacte directement sur les coûts de conversion. Chaque point d'efficience gagné peut donc facilement être traduit en gain de coût
Main d'Oeuvre Directe
   C'est le personnel affecté aux lignes de production: opérateurs, mécaniciens de ligne et intérimaires, dont le nombre est défini en fonction des volumes à produire et avec les performances prévues.
Coûts de conversion
   Ils sont fixés par le budget annuel attribué au site de production et par le volume annuel prévisionnel. Cela donne un objectif chiffré en euros / unité produite.
   D'une part, le suivi du budget réparti en centres de coûts et d'autre part, la réalisation des volumes prévus, sont les deux leviers qui permettent d'atteindre l'objectif. Chaque responsable d'un budget a son rôle à jouer; en production, nous avons par exemple: le budget d'intérim, le budget de maintenance comprenant les consommations de pièces détachées et la bonne gestion des effectifs de production pour optimiser les coûts de MOD. Le fait de trouver des volumes supplémentaires à produire, de produire en moins de temps (efficience) ou inversement de ne pas respecter les engagements de production affecte de manière positive ou négative les coûts de conversion.
Working capital
   Le Working Capital est le cumul de trois composantes:
          - Le stock de pièces détachées: traité dans la partie Maintenance
          - Le stock de matériaux d'emballages
          - Le stock de matières premières et d'ingrédients
   C'est la valeur totale de ces trois sources de stockage. La réduction des stocks et le flux tendu, outre l'impact sur la flexibilité, limitent les taxes payées par l'entreprise sur la valeur moyenne de ces stocks ainsi que l'investissement que le stock lui-même représente..