- La Maintenance conditionnelle
*
Accueil
La Maintenance
préventive
*
*
L'analyse des huiles
La thermographie
L'analyse vibratoire
 
Définition:    Maintenance préventive subordonnée à un type d’événement prédéterminé (auto diagnostic, information d’un capteur, mesure d’une usure, etc.). 

Remarque : la maintenance conditionnelle est une maintenance dépendante de l’expérience et fait intervenir des informations recueillies en temps réel.

     On l’appelle aussi maintenance prédictive (terme non normalisé). 

     La maintenance préventive conditionnelle se caractérise par la mise en évidence des points faibles. Suivant le cas, il est souhaitable de les mettre sous surveillance et, à partir de là, de décider d’une intervention lorsqu’un certain seuil est atteint. Mais les contrôles demeurent systématiques et font partie des moyens de contrôle non destructifs. Tous les matériels sont concernés. Cette maintenance préventive conditionnelle se fait par des mesures pertinentes sur le matériel en fonctionnement.

Les paramètres mesurés peuvent porter sur : 

                                 o Le niveau et la qualité de l’huile 
                                 o Les températures et les pressions 
                                 o La tension et l’intensité des matériels électriques 
                                 o Les vibrations et les jeux mécanique 
                                 o Etc.
Certaines méthodes comme l’analyse vibratoire, l’analyse d’huile, ... sont très riches quant aux informations recueillies. Leur compréhension autorise la prise à bon escient, de décisions qui sont à la base d’une maintenance préventive conditionnelle. 

La surveillance est soit périodique, soit continue

     Avantage : la connaissance du comportement se fait en temps réel à condition de savoir interpréter les résultats.
     A ce niveau, l’informatique prend une place primordiale. 
     Le matériel nécessaire pour assurer la maintenance préventive conditionnelle devra être fiable pour ne pas perdre sa raison d’être. Il est souvent onéreux, mais pour des cas bien choisis il est rentabilisé rapidement.
     Cette méthode de maintenance, pour être efficace, doit dans tous cas être comprise et admise par les responsables de production et avoir l’adhésion de tout le personnel. 
     Ces méthodes doivent être dans la mesure du possible standardisées entre les différents secteurs (production et périphériques) ; ce qui n’exclut pas l’adaptation essentielle de la méthode au matériel.
     Avec l’évolution actuelle des matériels et leurs tendances à être de plus en plus fiables, la proportion des pannes accidentelles sera mieux maîtrisée. La maintenance préventive diminuera quantitativement d’une façon systématique mais s’améliorera qualitativement par la maintenance conditionnelle. 
.