- La matrice qualité
*
Accueil
Maintenance de la qualité
*a
La matrice qualité est un outil qui permet d'identifier facilement de quels ensembles ou sous-ensembles peuvent être générés les défauts qualité, avec des indices de probabilité.

Ci-dessous, un extrait de matrice sous sa forme la plus simple :

fichier complet : matrice.xls (fichiers Excel 68 ko)


Liste des défauts liés au produit : cette liste comprend la totalité des défauts, des plus mineurs aux plus critiques. La désignation de chaque défaut doit impérativement utiliser une terminologie standard, et si des codes ont été attribués à chaque défaut, une colonne supplémentaire s'impose.

Critères qualité chiffrés et classés : les défauts sont classés en trois catégories

  • Défauts mineurs : défauts qui ne nécessitent pas un arrêt ni un blocage de la production. Le problème doit être traité sans arrêter la machine si cela n'est pas nécessaire. Ces défauts ne sont pas à l'origine de réclamations consommateurs.
  • Défauts majeurs : défauts qui ne nécessitent pas un blocage de la production (mise à l'écart des produits fabriqués), mais un arrêt impératif de la machine jusqu'à résolution du problème.
  • Défauts critiques : défauts qui nécessitent impérativement un arrêt de l'équipement et un blocage des produits fabriqués depuis l'apparition du défaut. Cette classe de défauts correspond à toute anomalie du produit fini susceptible d'engendrer une réclamation consommateur.

  •  

     

       Ces colonnes permettent de situer chaque défaut sur l'échelle de gravité, et dans la mesure du possible, de valoriser les critères de non-acceptation (spécifications autocontrôle).

Ensembles et sous-ensembles de l'équipement : les équipements sont normalement découpés en ensembles et sous-ensembles pour faciliter la maintenance et la conduite (localisation, analyse fonctionnelle, pièces détachées etc.). De la même manière, cela permet de localiser l'origine des défauts qualité.

Défaut pouvant faire l'objet de réclamations : cette colonne permet simplement d'un coup d'oeil d'identifier les défauts susceptibles d'engendrer des réclamations consommateurs. Cela correspond aux défauts qui peuvent prendre un aspect critique.

Localisation de l'origine des défauts : pour chacun des défauts, des repères sont placés dans les cases correspondantes aux ensembles ou sous-ensembles où peut se produire une défaillance générant le défaut.

Indice de probabilité : afin d'affiner le diagnostic délivré par l'outil, différents repères peuvent être utilisés pour différencier la probabilité d'apparition ou de l'origine du défaut. Deux, trois repères (faible, moyenne, forte...), ou plus, mais attention de se limiter à un nombre qui permette de les différencier clairement sans risque de créer de confusion ou d'incompréhension.
 

Complément à la matrice qualité :
  • Identifier la source des défauts qualité c'est bien, mais la comprendre, c'est mieux ! la matrice doit alors être accompagnée d'un registre expliquant la raison de chaque repère et de son degré de probabilité. Les explications doivent être compréhensibles par tous, il s'agit d'un outil pédagogique.
  • Les concepteurs de matrices qualité sont forcément des experts techniques et une matrice qualité doit être conçue par un groupe de plusieurs experts. Il est donc intéressant, même pour les experts, de mémoriser la raison de chaque repère.
  • Il ne faut pas hésiter à accompagner l'outil de photos ou de dessins, au minimum un plan de l'équipement mettant en évidence les ensembles et sous-ensembles.

.