- La non qualité
*
Accueil
Maintenance de la qualité
*
Définition :
   La non qualité correspond aux produits non conformes retirés de la production sur les lignes de conditionnement. Ce sont les produits qui présentent des défauts critiques détectés lors des autocontrôles et autres contrôles qualité.
   C'est une perte prise en compte dans le calcul de l'efficience effective : OEE


Interprétation :
   Les indicateurs de non qualité doivent être mis en regard avec ceux des réclamations consommateurs pour deux raisons majeures :
  • Les défauts détectés en interne doivent être le reflet de ce que les consommateurs constatent. Sachant que le retour des consommateurs s'étale sur une période moyenne de deux à six mois après la fabrication du produit, il est beaucoup plus intéressant de travailler sur la détection interne qui permet de réagir en temps réel. Dans les réponses apportées aux lettres de réclamation, il sera plus confortable d'expliquer aux clients que le problème a été détecté et résolu, plutôt que de leur expliquer que des actions vont être mises en place.
  • Voir le taux de non conforme augmenter peut soulever quelques inquiétudes, et pourtant, si dans le même temps le taux de réclamation consommateur diminue, cela peut vouloir dire que la maîtrise de la qualité interne s'améliore. Si dans l'esprit TPM la seule solution est de ne pas produire de non qualité, il sera toujours préférable de détecter et de bloquer les produits défaillants sur les lignes de production que de les laisser partir chez le client.
   Optimiser le contrôle qualité interne, c'est déjà contribuer à réduire le nombre de réclamations consommateurs. Dans le même temps, l'amélioration continue (KAIZEN) doit permettre de réduire ou de supprimer les défauts critiques du moment. Voir méthode en 8.


Qualité et Maintenance Autonome :
   Dans les étapes avancées de la maintenance autonome, la qualité est complètement intégrée aux activités. Dans les gammes,  les tâches d'inspection autonome doivent comprendre des contrôles directement liés aux pertes majeures du moment. C'est une forme de maintenance préventive de la qualité des produits.
Voir pilotage de la maintenance autonome et matrice PQCDSEM (fichier.xls - 26ko)

.