- S.M.E.D.
*
Accueil
Méthode KAIZEN
**
  Single Minute Exange of  Die
     Cette méthode est à l'origine un outil d'analyse et d'optimisation des changements de format. Nous parlons, en TPM, de changement de série, ce qui ouvre le champ d'application au changement de produit pour les usines qui présentent un nombre important de références et qui cherchent à développer leur flexibilité.
     La méthode SMED consiste à "éplucher" le temps d’un changement de série qui se compte entre la dernière unité
 conforme produite par la machine, jusqu’à la première unité conforme produite à la cadence nominale de la machine de la série suivante. Soit, pour résumer, le temps d ’arrêt + le temps de démarrage, y compris le temps des réglages nécessaires. (graphe ci-dessous)
     La méthode est enfin applicable à l'analyse d'une intervention de maintenance qui doit être bien préparée ,organisée et bien conduite pour limiter le temps d'arrêt ou d'indisponibilité de l'équipement.
     Applications:
    • Changements de formats
    • Changements de produit
    • Interventions de maintenance
*
*
 
Les étapes de la méthode:
 Etape 1:  Lister en détail le déroulement des opérations en situation réelle
     C'est la situation initiale de l'intervention que l'on veut analyser. Il est nécessaire de lister en détail les différentes actions qui composent l’intervention. La vidéo est l’outil idéal pour enregistrer la séquence. Elle permet d'être visualisée plusieurs fois si nécessaire pour chronométrer et lister chaque déplacement, chaque mouvement, chaque temps d'attente, etc...
Etape 2: Etablissement du diagramme de GANT
     Le diagramme de GANT est l'outil le plus approprié. Il est possible d'utiliser également la méthode PERT ou autre graphe qui permette de visualiser la suite des actions repérées dans le temps.
     Le diagramme de GANT doit être prévu pour comprendre la liste initiale détaillée des actions et la liste finale (situation après optimisation) pour mettre en évidence le gain réalisé par l'étude.
     Au niveau de cette étape, il faut renseigner les 3 premières colonnes (en rouge) et le diagramme cumulé de la situation initiale (en rouge)

Etape 3: Classement des actions
     C'est identifier les actions qui peuvent être réalisées en dehors du temps d'arrêt, soit avant, soit après, celles qui ne peuvent être faites que pendant le temps d'arrêt, celles qui sont liées au démarrage et celles qui sont inutiles.

     Les 5 familles d'actions:

    • Externes (avant):    actions placées dans le temps de préparation de l'intervention
    • Internes:                actions réalisées pendant le temps d'arrêt
    • Réglage:                actions réalisées pendant le démarrage (phase de réglage)
    • Externes (après):   actions reportées après l'intervention
    • Inutiles:                 actions que l'on peut supprimer en optimisant l'organisation ou les moyens matériels


         Reporter sur le diagramme de gant les temps de chaque action dans la colonne correspondant à leurs familles respectives. Colonnes de gauche "Classification des arrêts".

Etape 4: Analyse des actions:
     Une fois la situation initiale mise au clair, il est possible de la comparer avec les standard établis (procédures existantes) et d’en mesurer les écarts. Si les standards n’existent pas ou que la situation doit être améliorée, il faut fixer les objectifs à atteindre, puis reprendre action par action pour définir les tâches sur lesquelles il est possible d'agir
  • Tracer le diagramme cumulé de la situation finale qui ne comptabilise que les actions conservées pendant le temps d'arrêt (en bleu).
  • Chiffrer le temps théorique de la situation finale et le gain théorique (qui doit correspondre à l'objectif fixé)
  • Analyser les actions internes et définir pour chacune d'entre elle les améliorations possibles à porter:

  •  


    1 - Classer les opérations par famille (tâches avant, pendant ,après et inutile)
    2 - Supprimer les opérations inutiles.
    3 - Identifier les actions réalisables en temps masqué (préparation)
    4 - Simplifier les organes de fixation, les réglages (gabarits)
    5 - Associer diverses compétences (utilisateurs) à la réflexion
    6 - Réduire au maximum le temps d ’arrêt
    7 - Optimiser le démarrage
     

    *